Volet 1 : Soutien aux artistes et aux écrivains professionnels

 

Description et objectifs

Ce volet de l’entente vise le soutien à la création, la production et au rayonnement. Les projets soumis impliquent formellement des initiatives de partenariat en lien avec la communauté ou des intervenants d’un territoire et doivent répondre au moins à un des objectifs suivants :

  1. Soutenir des projets de création, de production et de diffusion qui favorisent les liens entre les arts et la collectivité.
  2. Favoriser l’accessibilité et la promotion des œuvres artistiques et littéraires auprès de la population locale et régionale.
  3. Contribuer au développement des artistes et écrivains québécois de toutes générations et de toutes origines.

 

Q : Par rayonnement entend-on diffusion, promotion et édition ?

R : Toutes ces propositions peuvent contribuer au rayonnement.

 

Q : Les termes communauté et collectivité font-ils référence au lieu de résidence du demandeur (MRC ou Ville) ou à tout le SLSJ ?

R : La communauté et la collectivité sont adaptées en fonction de la nature du projet, dans certains cas il pourrait être question de la communauté artistique, dans d’autres cas de la collectivité locale, régionale, supra régionale, d’un organisme communautaire.

 

Q : Qu’entend-on par « québécois de toutes générations et de toutes origines » ?

R : Tenir compte des artistes issus de communautés autochtones ou de la diversité, de la relève ou senior, tenir compte de leur pratique qui pourrait être traditionnelle.

 

Frais de création

Les Frais de création, attribuables au demandeur et seuls les frais engagés à partir de la date de dépôt d’un projet (entendre : date d’inscription du 30 novembre) sont considérés comme admissibles.

 

Q : Dans le programme régulier pour artistes, les frais mensuels de subsistance sont évalués à 1 700 $, est-ce aussi applicable à ce programme ?

R : Dans ce programme, il est question que des frais de création (nbre de mois X 1 700$) et aucune limite n’est identifiée. On peut tout de même se référer à celle des programmes réguliers pour budgéter ces frais.

 

Q : Dans le cas d’un groupe d’artistes en cocréation (incluant le demandeur), comment sont attribués les frais de création (subsistance) ?

R : Les frais de création sont destinés à l’artiste demandeur, c’est à lui de calculer et distribuer les honoraires attribués aux collaborateurs et autres participants au besoin.

 

Q : Si le demandeur indique dans sa demande une date de début de projet différente de la date où il est déposé, quelle date est retenue pour l’admissibilité des frais et dépenses du projet ?

R : Celle qui correspond à l’échéancier du projet et qui respecte la date d’inscription (en 2018 : 30 novembre). Le projet ne doit PAS débuter avant la date limite d’inscription et tout frais encouru avant cette date ne sera pas remboursé. 

 

Q : Dans le volet « Mobilité », les dépenses d’assurances sont admissibles. Si un artiste dépose un projet dans le volet « Création, production et rayonnement », peut-il aussi prévoir un montant pour assurer un projet?

R : Les dépenses d’assurances ne font pas partie des frais admissibles du volet « Création, production et rayonnement ». Cependant, il est toujours possible de présenter, d’expliquer et de justifier cette dépense en partant, par exemple, du poste de dépenses « Frais de réalisation », si cette assurance est nécessaire à la réalisation d’une activité.

 

FAQ - Questions d'ordre général

FAQ -  Volet 2 : Soutien aux organismes artistiques professionnels

FAQ - Volet 3a : Soutien à la mobilité pour les artistes

FAQ -  Volet 3b : Soutien à la mobilité pour les organismes

 

Pour toutes questions supplémentaires, vous pouvez contacter:

Justine Boulanger, agente de liaison, 418 540-7913 ou à Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.