Selon l’Observatoire de la culture et des communications du Québec (OCCQ), le secteur des arts visuels inclut les artistes professionnels qui créent des œuvres originales : peinture, sculpture, estampe, dessin, photographie, arts textiles, installation, performance, vidéo d’art ou toute autre forme d’expression de même nature. Pour être reconnu comme professionnel, un artiste doit créer à son propre compte, être reconnu par ses pairs, et ses œuvres doivent être diffusées dans un contexte professionnel. Le secteur des arts médiatiques comprend quant à lui les artistes professionnels dont l’activité principale est de créer des œuvres d’expression, à caractère expérimental ou de recherche, impliquant l’utilisation du cinéma, de la vidéo, de l’enregistrement audio ou du multimédia.

En 2010, on comptait environ 3 632 artistes professionnels en arts visuels au Québec, dont 60% de femmes et 40 % d’hommes. La proportion de femmes est largement supérieure à celle que l’on observe au sein de l’effectif de l’ensemble des professions culturelles au Québec (52 % en 2006). Une part substantielle des artistes en arts visuels québécois (45%) se concentre sur l’île de Montréal. La périphérie de Montréal accueille 22 % des artistes en arts visuels, la grande région de Québec, 15 % et le reste du Québec, 19 %. (OCCQ, 2013)

Au Saguenay–Lac-Saint-Jean

Au Saguenay-Lac-Saint-Jean, plusieurs centres d’artistes et galeries d’art se partagent le territoire et participent à la vitalité culturelle de la région, dont le Centre BANG, le Centre Sagamie, IQ l’Atelier, Langage Plus, Le Lobe, Les Ateliers Touttout, la revue Zone Occupée et biens d’autres. Seulement à Saguenay, il en existe plus de 12. Ce grand nombre de lieux de diffusion engendre une grande diversité de l’offre et permet aux artistes d’avoir plusieurs vitrines pour pratiquer leur art.