Ce secteur inclut les organismes dont l’activité principale est l’organisation et la production de spectacles de danse. Il comprend également les artistes qui créent ou interprètent les spectacles de danse ainsi que les  établissements de formation.

Selon l’étude « Les danseurs et chorégraphes québécois : un aperçu statistique » de l’Observatoire de la culture et des communications du Québec, en 2010, environ 650 danseurs et chorégraphes pratiquaient la danse professionnelle. De ce nombre, on compte 73 % de femmes et 27 % d’hommes, alors que les femmes occupent 53 % des professions culturelles.

Le tiers des danseurs et chorégraphes sont titulaires d’un diplôme d’études collégiales en danse, alors que 37 % d’entre eux ont obtenu un diplôme universitaire dans ce domaine et que 7 % ont une maîtrise. De plus, 31 % des artistes professionnels en danse se consacrent à temps plein à leur pratique.

Au Saguenay–Lac-Saint-Jean

Le milieu de la danse au Saguenay–Lac-Saint-Jean est principalement reconnu pour la qualité de ses établissements d’enseignement. En effet, les formations offertes sont reconnues à travers le Québec. On ne peut passer sous silence l’École de danse Florence-Fourcaudot qui est reconnue à travers le Québec pour la polyvalence et la qualité technique de ses danseurs. On peut mentionner que le Prisme culturel est une école importante dans le milieu régional qui se démarque par la qualité de sa formation et ses activités de démocratisation de la danse. On peut également penser à l’Académie de danse du Saguenay, à l’École de danse Suzanne Maltais-Gagnon, à l’École de danse Les Farandoles et bien d’autres.