Le 1er avril dernier avait lieu la quatrième Journée d’étude et d’échanges sur la médiation culturelle au Saguenay–Lac-Saint-Jean.

Organisé par la Cellule régionale d’innovation en médiation culturelle (CRIMC), cet événement a permis aux 70 participants présents de prendre connaissance du Portrait sur la médiation culturelle au SLSJ réalisé par une équipe de chercheurs de l’UQAC, en plus de découvrir différentes initiatives mises en œuvre sur le territoire.

En première partie, un résumé du Portrait sur la médiation culturelle au SLSJ a été présenté. Ce rapport de recherche, réalisé par Constanza Camelo Suarez, professeure en Arts et lettres à l’UQAC, Danielle Maltais, coordonnatrice du GRIR et professeure en Sciences humaines à l’UQAC et Marcelle Dubé, professeure en Sciences humaines et sociales à l’UQAC, permet de mieux comprendre la situation des organismes la pratiquant. On y constate, entre autres, que bien avant que l’appellation fasse son apparition, la médiation culturelle existait dans la région et que les organismes à but non lucratif en sont les principaux acteurs.

En après-midi, les présentations du Programme Culture Éducation, de la Société d’histoire et d’archéologie de Mashteuiatsh, de l’Orchestre symphonique du Saguenay–Lac-Saint-Jean et de L’Art Salé ont démontré la variété des pratiques. D’une plus grande accessibilité à l’art pour les jeunes, à la création de nouveaux rituels visant le renforcement du tissu social d’une communauté, ces présentations ont illustré les différents publics et objectifs derrière ces projets.

Le compte rendu de la journée ainsi que le rapport de l’étude seront disponibles sur le site Web de Culture SLSJ d’ici quelques mois. « Suite à cette quatrième Journée d’étude et d’échanges sur la médiation culturelle, la CRIMC a pour objectif à moyen terme de cartographier les résultats du portrait », de dire Véronique Villeneuve, agente de liaison à Culture SLSJ.