Selon l’OCCQ, le secteur des métiers d’art « comprend les établissements et artistes professionnels indépendants dont l’activité principale consiste à créer des œuvres d’art originales qui sont destinées à une fonction utilitaire, décorative ou d’expression et qui sont issues de l’exercice d’un métier relié à la transformation du bois, du cuir, des textiles, des métaux, des silicates ou de toute autre matière ».

D’après Yvan Gauthier, ancien directeur du Conseil des métiers d’art du Québec, les métiers d’art se définissent comme suit : « Le mot métier réfère à l’artisan qui maîtrise des techniques artisanales ou des technologies industrielles qui sont soit traditionnelles, soit contemporaines. L’artisan possède également une connaissance des matériaux, de façon à respecter leur spécificité dans leur traitement et une connaissance des techniques de transformation de la matière. La notion de technique exige que l’artisan intervienne directement dans la réalisation technique de son produit. Le mot art réfère à la qualité artistique, originale ou personnalisée du produit de l’artisan. Un produit métier d’art doit résulter d’une intervention personnalisée de l’artisan au niveau du style, de la forme, de la couleur, etc. La signature des pièces est une caractéristique très importante; lorsque l’artisan signe ses pièces, il y inscrit sa personnalité. » (Source : L’enclume : le magazine du Musée des maîtres et artisans du Québec, dossier spécial : définition des métiers d’art).

Selon l’étude « Statistiques en bref » de l’OCCQ, en 2005, les deux tiers des entreprises œuvrant dans le domaine des métiers d’art se concentrent dans les régions de Montréal (33,7%), de la Montérégie (17,7%) et de la Capitale-Nationale (13,2%). Également en 2005, ces artisans ont comme principaux matériaux les métaux (16,8%), le textile (15,5%) et le bois (13,9%). La recension faite dans cette étude a permis d’identifier plus de cinquante métiers différents, dont les plus répandus sont les métiers de joaillier (9,2%), de céramiste (7,6%) et de peintre-décorateur (6,8%).

Au Saguenay–Lac-Saint-Jean

Dans la région, la Corporation des métiers d’art du Saguenay–Lac-Saint-Jean représente le secteur. Selon son site Web, « au Saguenay–Lac-Saint-Jean, l'industrie des métiers d'art regroupe plus de 90 micro-entreprises dont deux catégories d'artisans et artisanes : la production de pièces uniques et la production de pièces en série pour différents marchés dont celui du tourisme ».

De plus, le Portrait statistique régional en culture du Saguenay–Lac-Saint-Jean réalisé par le Ministère de la Culture, des Communications et de la Condition féminine révèle que la région compte un plus grand nombre d’entreprises de métiers d’art et d’artisans du conseil des métiers d’art du Québec que les régions comparables. Également, la fréquentation du salon des métiers d’art y est supérieure que dans les autres régions du Québec.