Le ministère de la Culture et des Communications lance un programme d'échange Québec-Ontario 2018-2019.

Objectifs

Le programme vise à :

  • promouvoir la cocréation et la codiffusion d’œuvres et de produits culturels, par le biais de collaborations entre artistes, réalisateurs et auteurs, ou par la tenue d’événements artistiques et culturels;
  • encourager les échanges et le développement de partenariats entre les organismes culturels ontariens et québécois qui appuient le renforcement des secteurs culturels des 2 provinces;
  • développer les auditoires et les marchés; 
  • accroître les réseaux culturels et à partager l’expertise culturelle.

Admissibilité du demandeur

Sont admissibles au programme les organisations à but lucratif et à but non lucratif incorporées établies au Québec ou en Ontario.

Exclusions

Ne sont pas admissibles :

  • les étudiants inscrits dans un établissement d’enseignement ou à un programme d’apprentissage (à temps plein ou à temps partiel), et ce, quel que soit le niveau de leurs études;
  • les municipalités, collèges et universités;
  • les organismes subventionnaires.

À l’intention des candidats ontariens seulement

Pour être considérée comme recevable, une organisation ontarienne doit répondre aux critères suivants :

  • être constituée en Ontario ou à l’échelle fédérale; 
  • avoir un siège social en Ontario; 
  • être régie par un conseil d’administration bénévole ou un conseil consultatif; 
  • avoir un membre du personnel désigné pour la prise en charge de la programmation artistique; 
  • présenter / produire / publier des artistes, des professionnels des arts, des groupes artistiques, des organismes artistiques professionnels de l’Ontario ou des organismes artistiques.

Admissibilité du projet

Conditions générales

Les projets doivent :

  • être bilatéraux, c’est-à-dire impliquer au moins 1 partenaire ontarien et 1 partenaire québécois;
  • être conduits conjointement, sur les 2 territoires, sur la base de la réciprocité et de l’engagement mutuel quant au financement et aux retombées concrètes;
  • être structurants en matière de culture et riches en retombées pour le Québec et l’Ontario;
  • favoriser les échanges à long terme entre les secteurs culturels de l’Ontario et du Québec;
  • permettre d’établir des réseaux de création, de diffusion et de mise en marché de produits culturels ou de services culturels, ou améliorer l’accès aux réseaux existants. 

Conditions spécifiques

Le ministère du Tourisme, de la Culture et du Sport de l’Ontario et le ministère de la Culture et des Communications du Québec privilégieront les projets qui encouragent le développement culturel numérique, à savoir :

  • des initiatives de cocréation ou de codiffusion de contenus culturels numériques;
  • des initiatives innovantes permettant au domaine de la culture de s’adapter à l’ère numérique.

Une attention particulière sera également accordée aux projets impliquant des partenaires situés hors des grands centres urbains.

Exclusions

  • Résidences d’artistes 
  • Recherche académique
  • Projets unilatéraux tels que des visites guidées, des prêts d’œuvres d’art pour des expositions muséales et des tournées de spectacles
  • Collectes de fonds
  • Dépenses en immobilisation ou d’importants achats d’équipement

Évaluation de la demande

Le ministère de la Culture et des Communications et le ministère du Tourisme, de la Culture et du Sport sont responsables de la sélection finale des projets et de la détermination des montants des subventions accordées.

Une demande est évaluée d’après :

  • la cohérence du projet soumis quant aux objectifs du programme;
  • le caractère novateur du projet;
  • l’effet structurant sur le secteur en raison des retombées et des résultats attendus;
  • la qualité des propositions de partenariats ou de collaborations;
  • le développement de nouveaux auditoires et de nouveaux marchés;
  • la clarté des objectifs poursuivis;
  • la faisabilité de l’échéancier et du programme de travail;
  • la rigueur du montage financier et la diversité des sources de financement.

Retombées : Une attention particulière sera portée aux projets dont les retombées concrètes traitent de larges enjeux touchant le secteur culturel. À titre d’exemples, l’intégration des artistes des communautés diverses dans les pratiques culturelles, l’impact de la révolution numérique sur le secteur culturel ou encore l’exploration de nouvelles méthodes de collaboration pour le développement des marchés.

Les projets doivent débuter au plus tôt le 15 mars 2019

Attribution de l'aide financière

La demande de soutien financier ne peut excéder 75 % des dépenses admissibles liées à la réalisation du projet.

La contribution de l’organisme demandeur doit équivaloir à au moins 10 % du total des revenus associés au projet, dont au moins 5 % en argent.

Dans le cadre de ce programme, chaque province peut accorder jusqu’à concurrence de 7 500 $, pour une somme maximale de 15 000 $ par projet retenu.

Modalités générales
La demande de soutien financier ne peut excéder 75 % des dépenses admissibles liées à la réalisation du projet, et ce, jusqu’à un maximum de 35 000 $.

La contribution du demandeur à la réalisation de son projet doit équivaloir à au moins 10 % du total des revenus associés au projet, dont au moins 5 % en argent.

Le cumul de la subvention accordée par le Ministère et de l’aide financière obtenue d’autres sources gouvernementales ne doit toutefois pas dépasser 90 coût total du projet.

Dépenses admissibles
Seules sont admissibles les dépenses directement liées à la réalisation du projet. Il peut s’agir :

  • des coûts de main-d’œuvre (avantages sociaux compris);
  • des coûts de location d’équipement ou de locaux;
  • des frais liés à l’achat de matériel périssable ou non réutilisable;
  • des frais d’étude et d’expertise-conseil;
  • des frais de déplacement;
  • L’utilisation des transports adaptés et collectifs dans le cadre du présent projet est encouragée, et ce, dans le respect des réalités locales et régionales.
  • d'autres frais afférents à la réalisation du projet – ceux-ci devront être détaillés;
  • des frais d’administration, jusqu’à concurrence de 5 % du total des dépenses admissibles énumérées ci-dessus;
  • des frais de contingence (imprévus), jusqu’à concurrence de 5 % du total des dépenses admissibles énumérées ci-dessus.

Le Ministère verse, à la signature de la convention, une première tranche de sa subvention représentant au moins 50 % et au plus 80 % du montant annoncé. Le reste est payé selon des modalités et des étapes déterminées par la nature du projet, sa durée et les biens livrables attendus. L’aide financière peut dans tous les cas être révisée en fonction des crédits alloués au Ministère par l’Assemblée nationale.

Date limite de dépôt des demandes : 15 novembre 2018

Formulaires et détails du programme Culture et inclusion, ICI.

Les appels de projets, de dossiers et de candidatures diffusés par Culture Saguenay-Lac-Saint-Jean sont inclusifs; les artistes et organismes dits de la diversité culturelle, ainsi que des Premières Nations sont invités à poser leur candidature.